Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Published from Overblog

Posted on by yaya et sassou

Dress Gatsby

FASHION IS ART

« Les perles et le chiffon d’une robe de soirée entremêlés aux orchidées mourantes… » The Great Gatsby, F.S. Fitzgerald

Cette somptueuse exposition était installée dans la boutique Prada de SoHo depuis quelques temps déjà, mais j’attendais avec impatience d’avoir vu le film pour aller l’admirer ! Je suis donc allée voir The Great Gatsby vendredi le jour de la sortie, et le lendemain matin j’ai foncé à SoHo, avant que l’exposition ne soit démontée pour partir à Tokyo, puis Shanghai.

J’ai beaucoup aimé le film, pour plein de raisons, mais je dois avouer que la beauté des costumes y est probablement pour beaucoup.

J’ai toujours adoré la mode des années 20, cette révolution vestimentaire pleine d’insouciance, les coupes droites et fluides, les tailles basses, l’incarnation d’une nouvelle féminité plus libre… La sophistication décomplexée des années folles me fascine.

Pendant que j’étais au cinéma, j’aurais aimé avoir une télécommande pour mettre l’image en pause pendant les grandes soirées de Jay Gatsby, histoire d’avoir le temps de mieux admirer les tenues si glamour des actrices.

C’est Catherine Martin (la femme de Baz Luhrmann, le réalisateur du film) qui a dessiné les costumes, avec la collaboration de Miuccia Prada, qui a adapté 40 robes des archives Prada et Miu Miu pour le film. Le résultat est à couper le souffle !

Et ce sont ces robes que j’ai eu la chance de pouvoir admirer de mes propres yeux. L’expo était merveilleuse, on pouvait se balader entre les mannequins et voir les détails de très très près, les paillettes, les perles, les cristaux, les pampilles, les sequins, les plumes, les fourrures, la beauté des étoffes, les bibis et headbands incroyablement beaux et aussi les petites touches plus modernes, comme par exemple cette pochette en sequins façon camouflé militaire, terriblement contemporaine.

Mention spéciale, bien sûr, à la fameuse « Robe Chandelier » de Daisy. C’est complètement bluffant de la voir de si près après avoir vu le film la veille, un peu comme si on faisait un bond du virtuel au réel !

Je vous laisse avec ces quelques photos, qui j’espère (rayez la mention inutile) vous rappeleront de jolis souvenirs du film / vous donneront envie de filer au cinéma voir sur grand écran ces robes « onduler et palpiter comme si elles venaient d’être ramenées par la brise à leur point de départ après avoir fait le tour de la maison en voletant ».

Comment on this post